Blog

Le benchmark : comment se démarquer face à la concurrence ?

3min pour comprendre 2
3 minutes pour comprendre / Stratégie / YRSA Communications

Le benchmark : comment se démarquer face à la concurrence ?

Le benchmark – ou « parangonnage » en français pour les cruciverbistes – est la collecte d’informations sur vos concurrents concernant la manière dont ils communiquent sur les réseaux sociaux. L’objectif est simple : comprendre pourquoi ils ont plus d’abonnés que vous et faire en sorte de les ramener dans le droit chemin (le vôtre).
YRSA vous explique comment faire en trois étapes :

1/ Identifier la concurrence :

Certains ne présentent pas de difficultés parce que vous les connaissez déjà ou encore parce qu’ils vous ont inspiré pour monter votre entreprise. En revanche, pour les concurrents qui sont moins faciles à identifier ou dont vous ignorez tout simplement l’existence, voici quelques moyens pour un traçage de qualité :
Faire des recherches sur Google : A l’aide des bons mots-clés mais aussi et surtout grâce à des services de référencement qui permettent de lister et de localiser toutes les entreprises qui évoluent dans votre secteur d’activité.
Analyser les hashtags : En épluchant toutes les publications qui contiennent des hashtags reliés à votre domaine d’activité mais aussi celles contenant des hashtags que vous utilisez dans vos propres publications. Par ailleurs, un hashtag, même décorrélé en apparence de votre secteur, lorsqu’il suscite un trafic important, vaut souvent le coup d’œil.
Être à l’écoute de vos abonnés : Connaitre leur opinion est impératif. Par ailleurs, il se pourrait bien qu’en échangeant avec eux, vous découvriez ou redécouvriez des concurrents que vous aviez peu ou mal identifié. Pour cela, il existe deux écoles : l’étude quantitative et l’étude qualitative. C’est une platitude, mais chacune a ses avantages et ses inconvénients. En revanche, l’une des deux est forcément plus adapté que l’autre selon votre public.

2/ Récolter des données :

Maintenant que vous savez à qui vous avez à faire, il s’agit d’étudier la stratégie de vos concurrents sur les réseaux sociaux afin de déceler leurs points forts – dont vous allez vous inspirer-, et leurs points faibles, qui vont vous permettre de ne pas refaire les mêmes erreurs.
Voici un exemple de données que vous pouvez collecter :
– Les réseaux sociaux sur lesquels vos concurrents sont présents, et la fréquence de leurs publications.
– Le nombre d’abonnés, d’interactions sur leurs publications, mais également l’évolution dans le temps et les éventuels insights (positifs ou négatifs) qui peuvent l’impacter.
– Le type de contenu qu’ils publient pour y trouver de l’inspiration ou encore dynamiser les thématiques que vous avez négligé.

3/ Comparer ces données en vue d’élaborer une stratégie qui se démarque :

Après avoir identifié vos concurrents et collecté les données qui vous intéressent, il est temps d’effectuer une comparaison qui vous permettra par la suite de définir ou de redéfinir votre stratégie sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, le SWOT – strenghts, weakness, opportunities and threats (qui pour le coup se traduisent nettement mieux que « parangonnage ») – va vous permettre de comparer efficacement les forces et les faiblesses de vos concurrents sur les réseaux sociaux, afin d’élaborer une stratégie adaptée au marché et plus efficace que celle de vos adversaires. Cependant, eux aussi peuvent à leur tour prendre exemple sur vous, et réadapter leur stratégie. A l’instar de la piraterie, le benchmark ne s’arrête jamais.

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Click outside to hide the compare bar
Compare