Blog

Le marketing d’influence : les raisons d’une success story

YRSA_Communications_blog_marketing_d'influence
3 minutes pour comprendre / Stratégie / YRSA Communications

Le marketing d’influence : les raisons d’une success story

Presse écrite, radio, télévision… Autant de canaux publicitaires ancestraux – que l’on croyait il y a encore peu indéboulonnables – et qui sont pourtant aujourd’hui menacés par l’émergence de réseaux sociaux comme Snapchat, Tik Tok ou Instagram. YRSA vous dit tout sur le marketing d’influence – qui consiste à s’appuyer sur des leaders d’opinion pour réaliser la promotion d’un produit ou d’une idéologie – et la croissance vertigineuse qu’il a enregistré au cours de la crise sanitaire.
Si l’on en croit les chiffres de la société américaine de B2B HubSpot, le budget dépensé par les marques dans le marketing d’influence est passé de 6,5 milliards de dollars en 2019 à 13,8 milliards en 2021. Un peu plus du double. Et devrait, en 2022, atteindre les 15 milliards.
Comment expliquer cette progression fulgurante ? Est-ce uniquement le fait de la crise sanitaire et des bouleversements qu’elle a engendrés sur nos habitudes quotidiennes et sur notre façon de travailler ? Ou bien ce phénomène était-il destiné, de par sa modernité et son adéquation avec les usages des nouvelles générations et l’évolution de notre société, a crevé un jour l’écran publicitaire ?
Voici trois raisons qui expliqueraient son essor.

1/ L’optimisation des fonctionnalités e-Commerce
Les réseaux sociaux s’adaptent de plus en plus au marché et ont ajouté des fonctionnalités qui créent de nouvelles expériences d’achat plus transparentes pour les consommateurs. Ces ajustements permettent aux internautes d’accéder plus facilement aux informations qui les intéressent sur les produits concernés et facilitent le passage à l’achat. Chaque utilisateur dispose d’un algorithme sur mesure pour garantir une expérience personnalisée qui répond parfaitement à ses intérêts et qui lui montre les produits qui correspondent à son mode de vie ou tout du moins qui seraient susceptibles d’en faire partie.

2/ La base du marketing d’influence : l’utilisation des données
L’industrie du marketing d’influence basée sur les données offre un rendement plus optimal et une plus grande efficacité. Pour suivre l’évolution effrénée d’internet, une approche du canal axée sur les données est devenue nécessaire. Les données sont en train devenir la clé du succès du marketing d’influence pour les années à venir face à un flux d’audience de plus en plus saturé.

3/ Des employés qui s’improvisent influenceurs
Par souci d’un contenu plus authentique mais aussi à des fins innovantes, de plus en plus d’entreprises encouragent leurs employés à agir en tant qu’influenceurs voire à devenir des ambassadeurs pour promouvoir les produits de la marque et partager leurs expériences. Une méthode testée et validée au vu de l’impact considérable sur les ventes et sur l’image positive que cette innovation a suscité chez les marques qui ont fait ce pari. En plus de booster leurs ventes, plusieurs études ont clairement démontré que cela avait engendré une plus grande fiabilité et une plus grande confiance envers ces marques de la part des consommateurs. H&M, L’Oréal ou encore Starbucks en sont des exemples phares.
En conclusion, le marketing d’influence est incontestablement devenu la tendance d’aujourd’hui au sein des marques qui prônent la modernisation et l’adaptabilité. Mais comme toutes les bonnes idées, et au vu de l’impact qu’elle engendre, elle pourrait très vite devenir la norme. Alors, l’avantage concurrentiel tendrait à disparaître. A l’instar de la piraterie, l’innovation ne s’arrête jamais.